Search
Close this search box.

Dermopigmentation capillaire : une solution efficace pour les problèmes de calvitie et de perte de cheveux

Dermopigmentation_capillaire_:_une_solution_efficace_pour_les_problèmes_de_calvitie_et_de_perte_de_cheveux

La calvitie et la chute de cheveux touchent de plus en plus de personnes. La dermopigmentation capillaire est un excellent moyen d’y remédier. Elle est facile à réaliser et pratiquement indolore. Or, elle permet d’obtenir un résultat époustouflant. Ainsi, en quoi consiste-t-elle réellement ? Nos réponses dans cet article. 

 

La dermopigmentation capillaire : une alternative à la greffe de cheveux

 

La greffe de cheveux ou greffe capillaire est une technique de chirurgie qui consiste à implanter des unités folliculaires dans les zones dégarnies du crâne. C’est une intervention clinique qui nécessite plusieurs heures d’intervention. Pour en assurer la réussite, il est conseillé de faire appel à un chirurgien spécialisé dans ce domaine. Il pourra garantir un meilleur résultat. Si vous recherchez un cabinet fiable et renommé, visitez https://www.greffe-de-cheveux-lyon.net/. En revanche, la dermopigmentation capillaire est une technique moins invasive. Son objectif est de camoufler la perte de cheveux grâce au micro-tatouage. C’est un traitement totalement indépendant de la greffe capillaire. Elle est souvent utilisée en complément de cette dernière. 

 

Les avantages de la dermopigmentation capillaire

 

Aussi appelée tatouage capillaire, la dermopigmentation présente plusieurs avantages pour les patients : 

  • elle est rapide ; 
  • elle est indolore ; 
  • elle produit un résultat immédiat ; 
  • elle masque le dégarnissement du cuir chevelu. 

 

Elle est rapide

La dermopigmentation requiert entre 2 à 3 séances. Chacune dure entre 2 et 4 heures. 

 

Elle est indolore

Le patient reçoit une anesthésie locale avant le traitement. De ce fait, il ne ressent aucune douleur. 

 

Elle produit un résultat immédiat

Les résultats de la dermopigmentation capillaire sont visibles dès la première séance. Toutefois, il est vivement recommandé d’espacer deux séances de quelques semaines pour permettre aux pigments de prendre une couleur permanente.

 

Elle masque le dégarnissement du cuir chevelu

Si vous avez des cheveux longs, la dermopigmentation capillaire vous aidera à cacher le dégarnissement de votre cuir chevelu grâce aux micro-traits ou micro-points pigmentés sur votre crâne. 

 

Comment se déroule une séance de dermopigmentation capillaire ?

 

Durant le traitement, le praticien introduit des pigments stériles dans l’épiderme du crâne. Ces derniers vont ensuite se fondre dans la couleur de la zone à maquiller. Notez que la dermopigmentation capillaire est réalisée de la même manière qu’un tatouage. Toutefois, les pigments ne sont pas introduits en profondeur. 

 

La première consultation

Une première consultation est nécessaire pour évaluer l’ampleur du problème, connaître les envies du patient et effectuer un test de tolérance. Elle doit avoir lieu une semaine avant le traitement. 

 

La séance

Si le patient est éligible au traitement, la séance se déroule comme suit : 

  • durant la première session, le praticien dessine la zone à traiter. Ensuite, il sélectionne les pigments et prépare la zone en question. Une désinfection est nécessaire. Notez qu’il est également possible d’utiliser une crème analgésique. Dans ce cas, elle doit être appliquée environ une heure avant la séance ; 
  • à l’issue de la première séance, on obtiendra des pigments de couleur foncée. Ils s’éclairciront à mesure que les croutelles vont peler ; 
  • au cours de la seconde session, la couleur des pigments sera redéfinie. Quelques retouches peuvent être nécessaires ; 
  • à la fin de chaque session, le patient peut constater une inflammation et une sensation de picotement. Ce sont des effets normaux de la dermopigmentation capillaire. Rassurez-vous, car ils disparaissent généralement après une heure. 

 

Après la séance

Après chaque session, il est essentiel de ne pas s’exposer au soleil et d’éviter les bains pendant une semaine. Par ailleurs, il est conseillé d’appliquer une crème solaire à indice de protection élevé sur le scalp. Cela lui offrira une protection maximale. 

 

Dans quels cas la dermopigmentation capillaire est conseillée ? 

 

La greffe de cheveux n’est pas destinée à tout le monde. C’est pourquoi la dermopigmentation capillaire est désormais proposée aux patients qui souffrent d’une perte de cheveux importante ou d’un début d’alopécie. Cette technique est recommandée dans les cas suivants : 

 

La perte de cheveux est susceptible d’évoluer

Une perte de cheveux peut évoluer rapidement. Si vous constatez qu’elle est instable, mieux vaut se tourner vers le tatouage capillaire. En effet, cette technique vous aidera à camoufler les zones dégarnies de vos cheveux plus simplement. 

 

L’âge est un frein à la greffe capillaire

Étant donné que la greffe de cheveux consiste à prélever les implants sur la même personne, elle doit être réalisée au plus tôt pour produire les résultats escomptés. Si vous vous décidez tardivement, cette technique ne vous offrira pas la densité que vous souhaitez. Dans ce cas, la dermopigmentation capillaire reste votre meilleur recours. 

 

La zone donneuse est faible

Si vos cheveux sont trop fins ou peu denses à l’arrière, la greffe risque d’être un échec. Préférez plutôt la dermopigmentation qui offrira un rendu naturel et instantané. 

 

Les contre-indications à la dermopigmentation capillaire

La dermopigmentation capillaire est déconseillée en cas de : 

  • grossesse ou allaitement ; 
  • troubles de la cicatrisation ; 
  • traitement aux anti-coagulants. 

 

Combien coûte la dermopigmentation capillaire ?

 

Le coût d’une dermopigmentation capillaire est très variable. Dans le cas d’une alopécie partielle, comptez entre 350 et 550 €. Pour une alopécie totale, prévoyez entre 3 000 et 4 000 € pour toutes les séances. 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire
à Lire aussi