Search
Close this search box.

Comment s’attrape la maladie de Fournier?

Comment_s’attrape_la_maladie_de_Fournier?

Connaissez-vous la maladie de fournier ? C’est une infection de la peau provoquant une destruction des tissus cutanés mous. Très rare, la maladie peut atteindre rapidement les couches sous-cutanées et adipeuses. A un stade avancé, l’affection grave peut engager le pronostic vital de la personne atteinte. La prise en charge après le diagnostic de la maladie doit se faire rapidement pour traiter et soigner le patient. Seulement, la gangrène de fournier est souvent confondue avec d’autres maladies de la peau très similaires, il devient difficile de le diagnostiquer sans la consultation chez un médecin. Allons faire un zoom sur le sujet.

Comment débute une gangrène ?

La maladie de fournier est une infection polymicrobienne nécrosante très rare, causée principalement par des bactéries pathogènes, notamment les streptocoques du groupe A. L’affection bactérienne attaque les tissus mous, affectant souvent les organes génitaux des hommes. 

La gangrène de fournier, aussi appelée fasciite nécrosante, est habituellement provoquée par une complication chirurgicale : abcès périrectaux, infection au niveau des glandes périurétrales ou infection rétropéritonéale.

La maladie se manifeste par la présence d’un œdème, des rougeurs ou une inflammation très douloureuse au niveau du scrotum. C’est la nécrose des tissus sous-cutanés qui provoque les douleurs. 

Comment meurt-on de la gangrène ?

La maladie de fournier affecte principalement les hommes âgés entre 50 et 70 ans. 

Les facteurs de risques

Les personnes les plus sujets à la maladie sont celles atteintes :

  • De diabète et d’obésité ;
  • D’insuffisance rénale chronique ;
  • D’insuffisance cardiaque ;
  • D’immunodépression ;
  • D’artériopathie et de Cancer.

La prise excessive d’alcool peut aussi aggraver les symptômes. 

L’aggravation des symptômes 

A un stade initial, l’affection cutanée se manifeste par une simple inflammation. A un stade plus avancé, les douleurs seront plus intenses et constantes, accompagnées d’odeurs nauséabondes.

Des lésions colorées peuvent se voir sur la zone concernée, accompagnées de douleurs à la palpation. Le patient commence à ressentir une fatigue intense et une importante perte d’appétit. La tachycardie engage le pronostic vital du patient concerné.

C’est quoi la fasciite nécrosante ?

La fasciite nécrosante est une maladie de la peau provoquée par des bactéries mangeuses de chair. Cette maladie peut être fatale sans prise en charge rapide. Bien que très grave, l’affection bactérienne peut tout à fait être soignée et traitée. Deux solutions sont possibles :

L’antibiothérapie

Le diagnostic de la maladie peut être réalisé par un médecin qualifié. En cas de présence d’infection, l’antibiothérapie est la première solution pour traiter la gangrène. C’est un traitement à base d’antibiotiques forts.

L’acte chirurgical

La gangrène à un stade avancé requiert une opération chirurgicale pour revasculariser la zone touchée par la maladie. Les infections les plus graves nécessitent, quant à elles, une amputation. 

Avec l’évolution de la médecine actuelle, les patients touchés par la gangrène survivent si le diagnostic est réalisé à temps. Pour réduire les risques de complication, il est recommandé de nettoyer les plaies avec de l’antiseptique et surveiller la présence de pus, de rougeurs ou d’enflures.

Comment savoir si on a la maladie de Verneuil ?

La maladie de fournier est souvent confondue avec la maladie de Verneuil. Cette seconde maladie, aussi appelée hidradénite ou hidrosadénite, est aussi une maladie dermatologique chronique évoluant par poussées.

Cette affection concerne les follicules pilo-sébacés se trouvant dans les régions cutanées des glandes sudorales. C’est l’occlusion du follicule pileux qui provoque l’inflammation cutanée. 

Les personnes à risques

La pathologie rare ne toucherait que 1% de la population. Les causes étant jusqu’à nos jours inconnues, certains types de personnes sont plus sujets que d’autres :

  • Les personnes avec des antécédents familiaux, à cause du caractère génétique de la maladie ;
  • Les femmes qui sont généralement plus atteintes que les hommes ;
  • Les jeunes adultes, se trouvant entre 20 et 30 ans. 

Le tabagisme et l’obésité peuvent aussi être des causes de l’aggravation de la maladie.

La manifestation de la maladie

La maladie de Verneuil est une maladie qui peut être associée à une forme d’acné sévère. Certains patients peuvent aussi être atteints de la maladie de Crohn, une maladie chronique touchant les intestins. 

Une inflammation des articulations peut aussi être associée à cette maladie.

Comment savoir si on a une nécrose ?

En cas de présence des symptômes mentionnés plus tôt, la seule manière de savoir si on a une nécrose est de se rendre le plus tôt possible auprès d’un médecin traitant. 

L’examen clinique consiste à faire des palpations au niveau des zones concernées. Les antécédents familiaux de chaque patient sont vérifiés par les médecins pour vérifier de la présence de la maladie pour les membres de la famille.

Après l’examen clinique, le médecin prescrit les traitements adaptés en fonction de l’état de santé de la personne concernée.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire
à Lire aussi